Grande coulée - Iles Crozet - 2013

Les aciers :

       A l'origine, l'acier est simplement un alliage de fer avec un peu de  carbone (moins de 2%), cette faible proportion de carbone permmettant d'améliorer considérablement les propriétés mécaniques du fer (dureté, ténacité, flexibilité...). On trouve aujourd'hui de très nombreux aciers qui diffèrent par leur composition mais aussi pas leur méthode de fabrication .

En coutellerie on parle le plus souvent de deux grands types :

       - les aciers "carbone" : ils correspondent en fait aux aciers faiblement alliés avec des taux de carbone variables (entre 0,5% 1,5%, l'augmentation du taux de carbone permettant d'augmenter la dureté de l'acier). Certains contiennent quelques autres élements d'alliages  (Mn = Manganèse, Mo = Molybdène, V = Vanadium, W = Tungstène...) qui influencent entre autres leur trempabilité et leur ténacité.

           - les aciers "inox" : ils correspondent aux aciers contenant au moins 12 % de Chrome, ce qui permet d'améliorer considérablement leur résistance à la corrosion.

On trouve à l'intérieur de ces groupes un grande diversité de nuances aux propriétés variées et pour des usages différents.

Chacun de ces aciers nécessitant des traitements thermiques appropriés.

Pour la fabrication de mes couteaux je n'utilise que quelques nuances différentes parmis les centaines possibles :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

               

 

 

Les aciers "carbones" :

L'acier O1 : c'est un acier à outil légèrement plus allié que le précédent avec d'autres éléments comme le Vanadium et le Tungstène (C 1%, Cr 0,5%, V 0,3%, W 0,5%...) qui améliorent ses performances en terme de ténacité et de tenue de coupe.

L'acier 115W8 : acier à forte teneur en carbone (1,15%) et allié au Tungstène (0,8%) pour une tenue de coupe exceptionnelle

L'acier A2 : C'est également un acier à outil, je le classe dans les aciers "carbone" parce qu'il n'est pas inoxydable mais c'est un acier fortement alliés (C 1%, Cr 5%, Mo 1%, V 0,2%, Mn 0,6%...). Sa composition lui confère des propriétés mécaniques exceptionnelles en terme de dureté et de ténacité mais aussi une plus grande resistance à la corrosion. les traitements thermiques sont par contre plus complexes.

 

Barres d'acier laminées

les aciers "inox"

Le Niolox acier inox à structure fine allié au Niobium, cet alliage confère à cette acier une un tranchant redoutable et une tenue de coupe exceptionnelle

Le N690co (VG10) : il s'agit d'un acier inoxydable allié au Cobalte (C 1%, Cr 17%, Co 1,6%, V 0,1%, Mo 1%...) il est largement utilisé au Japon pour la fabrication de couteaux de cuisine. Il permet d'obtenir une grande dureté et ainsi une très bonne tenue de coupe.

Façonnage d'une émouture

Atelier