Les traitements thermiques

     Les traitements thermiques servent à modifier les propriétés mécaniques de l'acier en fonction de l'usage que l'on souhaite en faire.

Les deux principaux sont la trempe et le revenu. La trempe sert à durcir l'acier, elle consiste à amener l'acier à une température particulière appelée température d'austénisation (entre 800 et 1100°C en fonction de l'acier) puis à lui imposer un refroidissement rapide. Cette opération donne une structure particulière à l'acier appelée martensite. Elle est extrêmement dure mais aussi cassante. 

La trempe est ainsi suivie par le revenu (chauffe de l'acier trempé à environ 200°C pendant au moins 1 heure) qui va diminuer légèrement la dureté de l'acier mais aussi considérablement augmenter sa résistance aux déformations.

     

 

 

 

 

     Pour les aciers fortement alliés comme les inox ou l'acier A2, il est nécessaire d'appliquer une trempe cryogénique pour obtenir les meilleures performances mécaniques de l'acier. Elle consiste à refroidir l'acier bien en dessous de 0°C après la trempe, on utilise pour cela de l'azote liquide qui permet de descendre à -196°C. 

            Ce traitement cryogénique peut être prolongé entre 24 et 36h pour certains aciers au Chrome (traitement "deep cryo"). Cela permet la précipitation de certains carbures de Chrome et permet d'augmenter considérablement la résilience de l'acier sans diminuer sa dureté.

Four de trempe

Traitement cryogénique à l'azote liquide

Trempe à l'huile

Pour optimiser la qualité de mes lames, je réalise tous mes traitements thermiques avec un four de trempe régulé au degré près et toutes mes lames inox ou A2 passent par un traitement cryogénique à l'azote liquide.